Pour l'amour d'un Québec solidaire
Je vote avec ma tête
Nouvelle

Remettre le ministère de l’Environnement à la défense de la santé publique

Québec solidaire changera la culture de complaisance qui règne depuis trop longtemps au ministère de l'Environnement. «Un ministre de l'Environnement, c'est d'abord la conscience verte d'un gouvernement. Québec solidaire ne se contenterait pas de faire parvenir des avis de non-conformité aux entreprises fautives et irait rapidement aux moyens plus musclés. On ne joue pas à la loterie avec les menaces à la santé publique», avance le docteur Amir Khadir de passage dans la Capitale-Nationale.

Dans le cas du Port de Québec et d'Arrimage Saint-Laurent, des experts en droit de l'environnement ont confirmé la solidité du dossier et affirment que le gouvernement pourrait entamer des poursuites pénales. «L'inquiétude de la population des quartiers centraux est palpable et Québec solidaire déplore l'inaction des élus passés. Depuis deux ans, les citoyens-nes de Limoilou veulent avoir l'heure juste et doivent se battre que pour obtenir des données fiables. Où était le député André Drolet pour défendre la santé de ces commettants? Nous méritons mieux qu'un élu qui défend une poignée d'emplois au détriment de la santé de ses commettants», affirme Sébastien Bouchard, candidat dans Jean-Lesage.

Face à plusieurs infractions environnementales avérées ou potentielles, le gouvernement du Québec s'est réfugié derrière les juridictions fédérales pour justifier leur complaisance. Le ministre de l'Environnement dispose des pouvoirs et la jurisprudence pour forcer les pollueurs à agir immédiatement au bénéfice de la santé publique. «Le Port de Québec est un exemple récent d'une attitude molle qui envoie un bien mauvais message. Dans le cas de la contamination au TCE à Shannon, de l'aéroport de Donnacona ou l'oléoduc de Portneuf, les entreprises avancent leur projet sans craindre de voir les pouvoirs publics exercer leur pouvoir de contrainte. Cette culture doit changer», conclut Sébastien Bouchard.

Québec solidaire assurera une plus grande transparence dans la divulgation des données publiques, utilisera l'ensemble des pouvoirs déjà existants dans la Loi sur la qualité de l'environnement et augmentera les amendes pour qu'elles soient réellement dissuasives.

Articles reliés

24 mars 2014
Les milieux humides: un rôle méconnu, mais essentiel
De passage en Montérégie, Françoise David, porte-parole de Québec solidaire, a tenu à signifier son appui aux élu-e-s municipaux et aux citoyens et citoyennes qui se battent depuis des années pour préserver les milieux humides encore en santé dans la région.
18 mars 2014
Plan de sortie du pétrole
Québec solidaire dévoile aujourd'hui son plan de développement économique: un plan de sortie du pétrole pour l'horizon 2030.